Avec mes parents, en avion, (easyjet, c'est pas cher) nous avons survolé la France le jeudi 15 février au matin. Il faisait super beau, C'était amusant de voir différemment surtout les grandes villes (comme des grands steacks...!) , et les côtes de Bretagne et d'angleterre qui étaient très nettes.

On a été vite dépaysés... D'abord, la langue : tout est écrit en anglais évidemment et pour parler c'est autre chose. Même si j'arrive à lire je n'ai jamais parlé anglais et ma propre langue c'est déjà difficile ! Ensuite la monnaie : pour changer, il fallait déjà bien se faire comprendre, heureusement j'ai fait toute seule avec une personne qui parlait un peu français. Déjà mes oreilles me titillaient, mon cerveau faisait sa petite gymnastique, mes yeux éparpillés de tous les côtés, que de fatigue pour moi. De l'aéroport pour se rendre au centre ville nous avons pris un bus, donc dépaysement de nouveau au niveau des véhicules. La conduite à gauche cela fait tout drôle, on monte dans le bus de l'autre côté, le volant est à droite, quand je regarde sur le côté je vois les gens à l'envers.... que de changements.

Après avoir repéré l'endroit du rendez-vous du soir à la gare Victoria avec Monsieur X, nous visitons à pied le quartier environnant avec ses monuments connus : Buckingmam Palace, St James Park, House of parliement, Big ben, Abbaye de Wesminster, la Tamise, Trafalgar square. Comme nous avions un ticket train-bus à volonté, on ne sait pas privé pour prendre des bus et fait une première visite de Londres comme cela, au deuxième étage bien sûr pour meiux voir Londres.

Premières impressions : des bus rouges pétants à doubles étages partout... des cabines téléphoniques de la même couleur, des taxis de couleurs extrêmement variés, flash et attirantes avec des formes inhabituelles pour nous, pauvres français que nous sommes! J'ai trouvé les anglais serviables, par exemple quand on regardait nos plans il y avait souvent quelqu'un pour nous demander si on avait besoin d'aide. Ce n'est pas courant chez nous. Au niveau de la ville, j'ai remarqué une architecture très différente, ancienne et moderne bien mélangée. A Londres, on est très surveillé ! mais par des caméras. Il y a aussi toutes sortes de policiers avec des uniformes différents, casques, casquettes, couleurs différents, vraiment dépaysant.

Pour cette première journée, cela faisait déjà pas mal. Nous avons retrouvé notre hôte au rendez-vous prévu gare Victoria. Pour prendre le train pour Sutton, c'était l'heure de pointe; beaucoup de monde, dans tous les sens et notre train était sur les quais 9/10. Je me suis sentie dans la peau d'Harry Potter quand il prend le train pour aller à Poudlar... c'était tout à fait magique cette impression. Arrivés à Sutton, nous retrouvons Joëlle avec joie et émotion. Nous traversons Sutton par la rue piétonne où il y tous les commerces.... excellente impression pour cette charmante petite ville.

La maison est typiquement anglaise : une maison double avec un petit jardin. Quand je suis entrée, Là encore, cela m'a fait immédiatement penser à Harry Potter et la maison des "moldus" avec son escalier très raide et le placard sous l'escalier. La magie continue....

Pendant notre séjour, nous sommes allés voir des musées de peinture : la tate britain, la tate modern, la National Galery, en prenant notre temps, sans se stresser, et en ne s'obligeant pas à tout voir. J'ai découvert Turner, un peintre anglais. J'ai appris à découvrir les particularités de sa peinture, et à reconnaître ses tableaux de loin en voyant la façon dont il fait entrer la lumière dans ses tableaux. On a joué à trouver tous les tableaux où des chiens étaient représentés et finalement il y en avait beaucoup, de nombreux chiens de chasse, mais aussi des chiens de compagnie, (papillon, caniche, cavalier king charles, setter et autres) car les anglais sont très friands des animaux de compagnie et depuis longtemps. Maintenant, ils ont beaucoup de chats et leur apportent beaucoup de soins. A la national galery, j'ai retrouvé des peintres que je connais bien dans l'exposition de "Manet à Picasso". J'apprécie beaucoup Monet, Renoir, Manet, Van Gogh, Degas et tous les autres.... la Tate Modern c'est une ancienne usine sur les bords de la Tamise. On a traversé sur la passerelle de l'an 2000. Quand on entre, on voit des immenses tuyaux transparents en zig-zag. Qu'est-ce que c'est ? A quoi ça sert ? Des gens descendent des différents étages dans ces immenses toboggans comme dans ceux de certaines piscines : les enfants aiment ça mais les adultes aussi ! J'ai voulu y aller mais il n'y avait pas de places disponibles à ce moment là et on avait ensuite l'avion à prendre. Tous les musées nationaux sont gratuits pour tous, heureusement parce que tout le reste est vraiment très cher !

Le samedi, nos amis nous ont guidé dans le Londres un peu branché : le quartier de Camdenmarket, où se trouvent un immense marché aux puces. La population est très nombreuse et mélangée, il est difficile de se faire un chemin, avec des gens aux cheveux teintés, percing de partout, vêtements troués et excentriques. Les devantures des magasins sont très spéciales, colorées et attirent le regard par leur déco imposante, bizarre, amusante, vraiment spéciale! typique de Londres.

Le dimanche, encore plus bizarre pour moi, nous sommes dans une petite voiture en direction de Greenwich : pendant ce voyage, je me sentais comme dans les BD de Tintin. (on le voit monter dans des voitures avec le volant à droite). Port sur les bords de la Tamise, il faut voir Greenwich (ne pas prononcer le w comme à la française....). D'abord, un coup d'oeil sur le parc et les bâtiments. Puis nous entrons dans le musée de la marine (national maritime museum, le plus grand d'europe) : musée que j'ai trouvé très impressionnant. On peut voir comment les vagues, les tornades se forment. Dans une salle, il y a des cabines et quand on ouvre une des nombreuses portes on voit un uniforme de la marine avec un commentaire en anglais évidemment (donc je n'écoute pas, je passe...), il y a même des costumes dans le plancher, amusant. il y a une exposition des bateaux à travers les siècles, très bien faite. on voit l'évolution. Une petite salle qui m'a beaucoup plu : tu te crois sur un bateau, et tu te rapproches d'une île, ça tangue, il y a les bruits qui accompagnent. Moi, j'ai très bien senti le tanguage du bateau. certains ne sont pas assez rentrés dans l'ambiance pour ressentir les impressions.

On a ensuite monté la colline de Greenwich pour aller au Royal Observatory. Très belle vue sur Londres. C'est là que se matérialise le méridien 0. On a fait comme tout le monde : des photos. J'ai compris que les marins peuvent grâce à ce méridien se repérer et arrivent au bon port ! On a pu aussi voir quelques outils qui aident à la navigation et j'ai aimé voir la grosse Terre qui représente les heures de différents lieux au même moment, la France, l'Amérique, la Réunion etc....

Un petit mot maintenant sur les Anglais. Ils font vraiment très attention aux autres : dès qu'ils te frôlent, "sorry". t'as pas le temps de t'excuser, eux l'ont déjà fait dix fois. Serviables, je l'ai déjà dit. Assez speed malgré leur tranquillité : ils marchent vite ou courent, toujours pressés quand même, (et pourtant ils trouvent le temps de dire "sorry" et de faire des pause-café ou thé).

J'ai apprécié les habitudes anglaises en matière de nourriture. Les breakfast du matin, c'est super, surtout préparés par les amis ! La pause-thé de 5 heures avec des pâtisseries typiquement anglaises, quel délice, miam, miam ! J'ai goûté "fisch and chips", la cuisine indienne bien sûr (incomparable, meilleure qu'en France même), les sandwichs. Les français se font quand même souvent de mauvaises idées sur la nourriture en Angleterre.

Et en plus pendant notre séjour de 5 jours, nous n'avons pas eu une goutte de pluie ! Je n'ai pas parlé des écureuils (les gris et les roux) des renards de ville de Sutton, des parcs, de la reine (qui était à Londres), des petis et grands magasins.

J'ai noté que les Anglais sont très avancés en matière d'accessibilité pour les handicapés : les trottoirs, les fauteuils roulants electriques qui sont prêtés par les villes, les musées.

Je ne sais pas comment font les anglais avec leurs toutous mais je n'ai pas repéré une seule crotte !

l31.jpgl31.jpg

Digital StillCamera Digital StillCamera je joue à être aussi immobile que le garde à cheval mais finalement c'est lui qui a tourné la tête au moment ou ma mère a pris la photo.

Digital StillCamera

Digital StillCamera

sutton, petite ville tranquille.

Digital StillCameraDigital StillCamera Digital StillCamera

"les quartiers branchés de Londres" Digital StillCamera Digital StillCamera Digital StillCameraDigital StillCameraDigital StillCamera StillCamera)) Digital StillCamera

Digital StillCameraDigital StillCamera Digital StillCamera Digital StillCamera Digital StillCamera Digital StillCamera Digital StillCamera Digital StillCamera Digital StillCameraDigital StillCameraDigital StillCamera Digital StillCameraClipboard.jpg