les photos son fai au toure de la maison .

Digital StillCamera Digital StillCameraDigital StillCameraDigital StillCamera

(d'après commission nationale éducation et agility) L’éducation familiale du chien est un loisir, amusez-vous à avoir un chien heureux.

Lorsqu’on observe un propriétaire, qu’on l’interroge sur son chien, sur ses goûts, sa manière de vivre et de s’exprimer, on s’aperçoit qu’il ne connaît pas grand-chose.

Pour diriger et comprendre les comportements du chien il faut voir les choses comme lui, connaître son langage, savoir ce qui l’attire ou ce qu’il peut craindre, devenir soi-même un chien pour penser comme lui, démarche qu’il ne pourra jamais faire lui-même (penser en humain).

Il est nécessaire également d’être positif, croire dans l’élève et ses possibilités sans se laisser arrêter par des idées toutes faites et des préjugés concernant une race ou l’éducation canine. Un chien ne naît pas en sachant tout faire, il faut seulement savoir le laisser s’exprimer et le lui demander.

Dans tous les cas on doit respecter la nature profonde de l’animal, en sachant que chaque individu est unique.

Pour qu’il coopère en étant relaxé, il ne doit y avoir aucune sensation désagréable. Le but est d’utiliser un comportement qu’il exécute spontanément et de le fixer en l’associant à un plaisir. A chaque fois on s’arrange pour que l’exécution soit a sa portée, une situation d’échec détruit l’exécution, une situation de réussite la renforce.

Cette méthode étant issue de l’observation des animaux à l’état sauvage, il faut comme chez les louveteaux que la notion d’interdit apparaisse au jeune âge comme quelque chose d’évident et de naturel, sinon plus tard on en viendra à la véritable sanction. La socialisation aux humains et la mise en place de la hiérarchisation aux maîtres sont impératives dans l’existence quotidienne, le chien doit apprendre à respecter les dominants du groupe familial.

Dans toutes les séquences l’apprentissage, on doit être le plus souple et le plus libéré possible, d’où l’exclusion de toutes contraintes. Cela entraînera l’exécution rapide et joyeuse des exercices demandés.

On doit toujours se pénétrer de l’idée qu’en Méthode Naturelle rien n’est gratuit, on n’oblige jamais le chien, par contre s’il désire quelque chose qui apporte du plaisir (friandise, gamelle, jouet, sortie en promenade, etc…) on demande en échange quelques exercices.