merci de me passer ta plume Sara pour ce billet intitul(c) 8 Mars, même s'il para(r)tra un peu en diff(c)r(c).

Une photo de toi, d'abord, Sara, prise par ta cousine Clotilde. Rose, souriante, d(c)tendue,confiante, même et avec tous les soucis qui planent sur un avenir incertain! Garde pr(c)cieusement ce magnifique optimisme, même dans les jours un peu gris qui se pr(c)senteront toi.

Journ(c)e des femmes, journ(c)e de la femme.

Quelques ann(c)es en arrière, c'(c)tait ma journ(c)e, mais aussi la tienne Charles ! jour de ta naissance,(et celle du veau de papi!) un dimanche, ensoleill(c) et de bon matin. Rien ne sera plus jamais comme avant ! Parent, cela vous tient une vie entière. et tous les 8 mars je me souviens qu'être femme, c'est souvent aussi être mère.

et oui, les deux frères, le temps passe !